japon region de saitama

La plus grance centrale photovoltaique flottante du monde

L’énergie propre est un des enjeux majeurs de l’humanité à notre époque, et l’électricité produite par des panneaux photovoltaiques est un des moyens mis en place pour remplacer les energies fossiles qui tendent à se raréfier. En général, ces ensembles de panneaux solaires sont posés sur les toits des maisons ou des entrepots mais dans le record que nous vous présentons aujourd’hui, ces panneaux sont « posés » sur l’eau, c’est une immense centrale photovoltaique flottante en gros.

centrale photovoltaique flottante

C’est donc au Japon que nous nous dirigeons pour trouver cette centrale electrique flottante et plus précisément dans le parc industriel d’Okegawa Tobu (Préfecture de Saitama). C’est l’entreprise française Ciel et Terre international qui est à la conception de cet immense radeau de panneaux solaires constitué de 4500 panneaux pour une surface totale de 12400 m². Cet ensemble flottant recouvre une bonne partie de la surface du réservoir qui fait lui même 30000 m². Cette centrale est en fonctionnement depuis juin 2013 et permet de produire environ 1,25 million de kWh par an, soit la consommation de 400 familles de la région.

plus grande centrale photovolatique flottante du monde

Installer ces panneaux solaires sur l’eau permet d’augmenter leur capacité de production d’électricité car l’eau permet un refroidissement du système et évite ainsi la surchauffe qui entrainerait une perte d’efficacité. Cela devrait aussi entrainer une plus longue durée de vie de ces panneaux. De plus, l’installation de panneaux solaires sur des réservoirs d’eau permet de rentabiliser l’espace qui n’a pas d’autre utilité d’ordinaire que de stocker de l’eau (dans ce cas précis les réservoirs ont été construits pour éviter de probables inondations).

fonctionnement panneaux solaires

Le coût de cette centrale est assez élevé mais la future démocratisation de cette pratique permettra d’optimiser les coûts de production du système de flottaison des panneaux et donc d’être plus intéressant, selon la West Holdings Group, constructeur et exploitant de la centrale. La région de Saitama est d’ailleurs précurseur de cette technique car il existait déjà de nombreux réservoirs de ce type mais de plus petites dimensions.