Il y a plus de 100 ans, en 1906, l’Américain Fred Marriott, avait poussé sa voiture à vapeur à 204,387 km/h à Daytona Beach (Floride).

Mardi 25 out 2009, en Californie, c’est une equipe britannique qui a battu ce record de vitesse en réalisant 225.055 kilometres heure.

Le record devant etre établi sur deux courses consecutives afin de prendre la moyenne, l’équipe emmenée par Charles Burnett III a atteint une vitesse de pointe de 218,871 km/h lors de la première course et de 243,148 km/h sur la seconde sur une base aérienne située a environ 60 km de Los Angeles.

« C’était absolument fantastique, la voiture a merveilleusement répondu », a déclaré Charles Burnett III après la course.

Construit dans un mélange de fibre de carbone et d’aluminium, le véhicule pèse trois tonnes, mesure 7,6 mètres de long, et est équipé d’une douzaine de chaudières contenant plus de 3.000 mètres de tuyaux.

La vapeur portée à plus de 400 degrés celsius est injectée dans la turbine à une vitesse équivalente à deux fois la vitesse du son, précisent les organisateurs.

Charles Burnett III, né en Grande-Bretagne en 1956, est un habitué des records de vitesse. Il avait battu en 1999 le record de la vitesse en mer sur hors-bord, à plus de 220 km/h (AFP)